Yoga traditionnel, l’Ashtanga Vinyasa Yoga est surtout enseigné au sud de l’Inde. Son origine, estimée très ancienne, est peu connue. On doit sa diffusion au cours du XXème siècle au Yogi Sri T. Krichnamacharya et à son élève Sri K. Pattabhi Jois. Ce dernier enseignait encore il y a peu dans la ville de Mysore, avant de quitter ce monde en mai 2009.

L’Ashtanga Yoga se caractérise par l’enchaînement des postures (Asana) rythmé par la respiration Ujjayi, respiration thoracique associée à différents points de concentration.

Les postures se succèdent assez rapidement. Ce Yoga est d’abord une pratique physique très complète, devenant progressivement une voie d’intériorité lorsque le pratiquant acquiert de l’expérience.

La pratique

  • Cours niveau 1 : tous niveaux, débutants bienvenus.
  • Cours niveau 1/2 : Cours de vendredi matin niveau 1/2, accessible à tous niveaux, même débutant(e)s.
  • Cours niveau 2 : accessible après quelques cours d’Ashtanga Yoga Niveau 1, avec accord de l’enseignant. Merci de fréquenter d’abord le cours Niveau 1, même si vous avez déjà pratiqué d’autres styles de Yoga.
  • Cours Mysore : du nom de la ville berceau de l’Ashtanga Yoga en Inde, cette méthode d’enseignement traditionnelle s’adresse aux élèves ayant déjà mémorisé les deux salutations au soleil. La pratique est enseignée pas à pas, l’élève mémorise les postures et les répète ensuite seul. Il est possible d’arriver jusqu’à 15min après l’horaire de début du cours, les premières séances durant environ une heure, et s’allongeant progressivement.
Télécharger la fiche de la 1ère série d’Ashtanga Yoga (PDF)

Recommandations

  • Pratiquez à jeun ! 3 à 4 heures après un repas, 2 heures après un repas léger.
  • Pratiquez douché(e). Consigne d’hygiène élémentaire, à suivre sans exception, merci.
  • Portez des vêtements confortables et souples. Éviter de porter bijoux et montre.
  • Soyez bien hydraté(e), mais ne prenez pas de bouteille d’eau durant le cours.
  • Pratiquez ouvertement, sans ambition ni fierté, sans objectif ni attente.
  • Si vous avez des problèmes de santé, de dos, d’articulations, parlez-en à l’enseignant. N’hésitez pas à le questionner sur la manière de pratiquer alors.
  • Pendant la pratique, appliquez la respiration ujjayi et les bandhas. Ne craignez pas de ressentir la difficulté ou la fatigue : « Pratiquez et tout viendra à vous ». Observez les mouvements de votre mental sans implication et sans jugement.